Au fil de mes lectures

La liste de mes envies – Grégoire Delacourt

Delacourt« On se ment toujours. Je sais bien, par exemple, que je ne suis pas jolie. Je n’ai pas des yeux bleus dans lesquels les hommes se contemplent ; dans lesquels ils ont envie de se noyer pour qu’on plonge les sauver. Je n’ai pas la taille mannequin ; je suis du genre pulpeuse, enrobée même. Du genre qui occupe une place et demie. J’ai un corps dont les bras d’un homme de taille moyenne ne peuvent pas tout à fait faire le tour. Je n’ai pas la grâce de celles à qui l’on murmure de longues phrases, avec des soupirs en guise de ponctuation ; non. »

Mes chères p’tites souris chanceuses, il faut que je vous avoue quelque chose : ce livre-là, j’ai vraiment mis du temps à me décider à l’acheter… On en parlait trop, le sujet ne me tentait pas… Pas motivée, quoi !

Et bien j’avais tort : l’histoire de Jocelyne m’a profondément touchée, et je n’ai pu lâcher le livre avant de l’avoir terminé. L’histoire de Jocelyne, c’est le rêve de beaucoup : gagner au Loto. Pas 10, pas 500, pas même 100.000 euros, non le vrai gros jackpot : 18 millions et demi d’euros. Dorénavant, Jocelyne va pouvoir s’acheter tout ce qui figurait sur la liste de ses besoins, de ses envies, de ses folies. Et même plus.

Pourtant, étonnamment, Jocelyne ne va rien dire. Ni à Jo, son mari, ni à ses enfants, ni à ses copines Danièle et Françoise. A personne. Le chèque va rester caché dans une chaussure, en attendant. En attendant…

En attendant quoi ? Que Jo redevienne le jeune homme qu’il a été ? Qu’il était avant « le jour de la naissance de Nadège, qui fut aussi celui de sa mort » ? Nadège, la petite dernière, après Nadine, qui lisait les entretiens d’Hitchcock et de Truffaut à treize ans, et Romain, qui arrête ses études et qui part travailler comme serveur avec une fille.

En attendant quoi ? Que son père la reconnaisse ? « Qui êtes-vous ? Six minutes venaient de passer ». C’est court, six minutes, pour se rappeler à la mémoire d’un père qui n’est déjà plus vraiment là… Sa mère, cela fait déjà trente ans qu’elle n’est plus là. Qu’elle s’est effondrée, sans un bruit, devant Jocelyne, sur le trottoir.

En attendant quoi ?

Ce livre fort, intense, très émouvant est un vrai miroir dans lequel chacun se reconnaîtra, et interrogera la liste de ses propres envies, et de ses propres priorités. C’est l’histoire d’une Mère Courage, qui porte sur ses épaules sa famille, et qui voit son monde s’effondrer au moment où elle s’apprêtait à recommencer sa vie en mieux. C’est une très belle histoire d’amour, d’incompréhension et de mensonge. Parce qu’ « on se ment toujours. Parce que l’amour ne résisterait pas à la vérité. »

Et vous, mes p’tites souris, qu’en avez-vous pensé de cette Liste de mes envies ?

Anne Souris

6 commentaires sur “La liste de mes envies – Grégoire Delacourt

  1. Le titre est tentant… Je ne l’ai pas lu, mais je dois avouer que le commentaire suscite à se questionner et à se retrouver : qui n’a jamais rêvé de gagner au loto ? Cela traduit bien plus que de simples envies matérielles. Ce livre vient de glisser dans ma propre liste d’envies … Noëlle

    1. Vous avez très bien résumé la chose, Noëlle : les décisions que prend Jocelyne dans le livre nous obligent à nous demander quelle serait notre propre réaction face à ce gain inespéré. J’attends avec impatience votre retour sur ce livre ! Et les auto-tamponneuses, l’avez-vous lu finalement ?

  2. J’ai beaucoup aimé ce livre. Personnage très attachant que celui de Jocelyne, elle sait que sa vie va changer avec ce gain inespéré et elle sait également que le regard des autres va changer lorsqu’ils sauront. Alors elle se tait afin de préserver le monde qu’elle s’est construit, jusqu’à….. J’ai également beaucoup aimé les deux copines jumelles. Merci pour ce blog que je viens de découvrir Anne Souris.

    1. Merci beaucoup MJ ! Jocelyne et ses rêves sont en effet très attachants, et l’on se prend à espérer que son ancienne vie tienne bon, jusqu’à… C’est une très jolie fable contemporaine, qui permet à chacun, je trouve, de se confronter à ses propres rêves et désirs. J’espère vous revoir souvent au fil de mes lectures, et vous souhaite une bonne soirée !

  3. Il m’a fallu environ 6 mois pour réussir à commencer ce livre qu’une amie m’avait prêté en juin dernier… C’est finalement samedi soir que juste avant de me coucher, je me dis: tiens, je vais le commencer, voir ce que cela donne. GROSSE ERREUR: couchée à 2h du matin parce qu’EVIDEMMENT, je n’ai pas pu m’arrêter avant de l’avoir fini…
    La Liste des Mes Envies est vraiment un livre magnifique, un de ceux que l’on doit lire absolument pour comprendre la vie, comprendre ce qui nous entoure, les relations, les rapports à l’argent, et finalement, les rapports à nos envies.
    Un livre très beau comme tu le dis Anne Souris mais extrêmement bizarre tout de même…la progression du caractère/comportement de Jocelyne est vraiment intéressante mais la fin du livre m’a tout de même laissée perplexe: l’argent doit-il vraiment transformer une personne à ce point ? Est-ce que le pardon ne devrait pas avoir sa place dans les dernières pages du livre…je n’en sais encore rien…peut-être le relirais-je bientôt pour me faire une idée sur cette dernière position !

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s