Presque rien...

Presque rien… Sur presque tout !

IMG_4331

Quand du fond du désert monte un cri barbare
Quand malgré les prières il n’y a plus d’espoir
Face à la violence, la haine et leurs horreurs
L’humanité se perd dans une mer de douleur.

Les crimes les plus odieux défilent sous nos yeux
Des femmes et des enfants sont chassés de chez eux
Leurs maris et leurs pères doivent abjurer leur foi
Ou craindre pour leur vie au nom de la Sainte Croix.

Des hommes dont l’unique et simple tort fût
De travailler là-bas, de passer dans la rue,
D’aimer ces paysages et de s’y promener,
Sous les yeux du monde furent décapités.

Quand du fond du désert monte un cri barbare
Je veux de toutes mes forces, malgré eux, encore croire
Croire en l’humanité, sa bonté, sa douceur
Et espérer quitter cette nuit de terreur.

6 commentaires sur “Presque rien… Sur presque tout !

  1. Mon premier commentaire a disparu: « J’ai partagé grâce aux « Noroit », à la Tramontane et au Mistral, au Meltem, aux Alysés, au Nordet, au Suroît, au Sirocco, au Chinook, au Shamal, au Zéphir …et à tous les vents, cette superbe poésie écrite à l’encre des Larmes sur du papier d’Amour ».

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s