Presque rien...

Souvenirs d’été

L'Abbaye

Souvenez-vous des rires, des chants
Et des poursuites dans le jardin
Souvenez-vous des cris d’enfants
Qui résonnaient dès le matin.

Rappelez-vous ces jours d’été
Toujours trop courts, si vite passés
Ces brefs moments d’éternité
Que nous passions à discuter.

Souvenez-vous de ces journées,
Entre baignades et bricolages
Souvenez-vous des jeux de dés,
Cartes et pions, triche à tout âge !

Rappelez-vous ces jours d’été,
Pourtant si longs, et ces soirées
Ces brefs moments d’éternité
Autour d’un verre ou d’un café.

Souvenez-vous nos grands discours
Et nos disputes enflammées
Souvenez-vous, c’était toujours
De belles promesses d’amitié.

Vous rappelez-vous ces jours d’été,
Et ces vacances à l’Abbaye ?
Ces brefs moments d’éternité,
C’est notre enfance qui ressurgit.

Enregistrer

2 commentaires sur “Souvenirs d’été

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s