Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

Fenimore CooperŒuvre majeure de James Fenimore Cooper, publiée pour la première fois en 1826, « Le dernier des Mohicans » dépeint – comme souvent dans l’œuvre de Fenimore Cooper – la fin du monde indien et la genèse de la création des Etats-Unis d’Amérique.

La toile de fond du roman est celle de la Guerre de Sept Ans et les affrontements qui eurent lieu entre tribus indiennes, troupes anglaises et françaises dans l’ancienne province de New-York, pour la conquête du Nouveau Monde.

C’est dans ce contexte que le jeune Major Heyward est chargé d’escorter les deux filles d’un colonel anglais, Alice et Cora, jusqu’au fort assiégé de leur père. Mais, suite à la trahison de leur guide indien, la petite troupe est attaquée par des membres de la tribu des Hurons, puis sauvée une première fois par le jeune chef Mohican Uncas.

Résultat de recherche d'images pour "mohican Patrick Prugne"

Les deux jeunes filles vont cependant rester au centre de la guerre sans merci que se livrent Hurons, Delawares et Mohicans au cours de nombreuses embûches et d’épisodes de vengeances successives jusqu’au dénouement dramatique du roman.

Résultat de recherche d'images pour "mohican Patrick Prugne"

Entre descriptions époustouflantes des territoires indiens et récit épique qui tient le lecteur en haleine jusqu’aux toutes dernières lignes, James Fenimore Cooper a légué à la postérité un très beau roman d’aventures absolument palpitant.

Les somptueuses illustrations de Patrick Prugne dans ce superbe album édité par Margot (dans une version originale révisée par Vanina Noël) rendent le récit encore plus captivant et permettent d’inciter le jeune lecteur à se plonger dans la lecture de ce grand classique de la littérature américaine et aux adultes de retrouver les héros de leur enfance.

Fenimore Cooper

Fenimore CooperBonne lecture !

Anne Souris

Chronique parue dans Neuilly Magazine n°17 du mois de janvier 2018.

Un commentaire sur “Le dernier des Mohicans – James Fenimore Cooper

  1. Chère Anne Souris,
    Merci de nous faire partager cette découverte. J’aime beaucoup les romans illustrés. Dommage qu’ils ne soient plus vraiment à la mode. Il paraît que les éditeurs ne se donnent pas la peine de lire un manuscrit lorsqu’il arrive avec des illustrations. Dommage et erreur! J’espère que ce livre remportera un franc succès et qu’il mettra la puc à l’oreille aux éditeurs.
    J’ai reçu dans mes souliers, à Noël dernier, un recueil illustré de trois romans de Jane Austen. C’est un régal! Cette manie d’aimer les illustrations est peut-être chez moi une déformation professionnelle. Je donnais toujours à mes élèves des fiches illustrés. Ils adoraient!
    Je vous souhaite une bonne journée
    Montaine

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s