Au fil de mes lectures

La course dans les nuages – Thibault Vermot

J’étais aujourd’hui au Salon des auteurs chrétiens à Tours et qui dit « salon du livre » dit… heures de train… et du temps pour lire !

J’ai donc fini (à regret !) ☁️ La course dans les nuages ☁️ de Thibault Vermot et je me réjouis de vous en parler !

J’avais repéré ce roman grâce à sa couverture magnifique de beauté étincelante (oui oui, rien que ça) et je faisais confiance aux Éditions Sarbacane pour la qualité éditoriale du livre.

Mais j’ai été emporté par la plume virtuose de Thibault Vermot : justesse des personnages, souffle épique de l’aventure, contexte historique hyper soigné, dialogues ciselés et rebondissements rocambolesques… Tout, absolument tout est parfait.

L’histoire ?
Edgar est un (très) jeune journaliste de Paris-Soir, chargé, en 1938, de couvrir l’épopée aérienne de l’intrépide Salomé Declercq vers l’Amérique du Sud. Un tremblement de terre vient en effet de ravager la ville de Puerto Montt et la France comme l’Angleterre proposent d’envoyer un avion pour une mission humanitaire.
Humanitaire ? Pas vraiment… C’est également le moyen, pour chaque gouvernement, de rouler des mécaniques et de prouver sa supériorité à la veille d’un conflit qui s’annonce aussi cataclysmique que celui qui s’est achevé 20 ans avant.
Sir Blake Orville pilotera donc l’avion britannique, Salomé le français. Les règles de la compétition sont claires, les conditions posées.
Mais le trajet ne se déroulera finalement pas comme prévu pour nos deux français et il leur faudra surmonter un certain nombre d’embûches pour sortir vivants de l’aventure.

Et donc… Mon verdict ?
On frémit, on palpite, on sourit, on rit…
On tourne les pages sans lever le nez : « Quoi ?! Le saligaud ! »
On revient sur ses pas : « mais non, impossible ! »
On accélère la lecture : « alleeez quoi ! Bouge-toi !!! »
On s’attarde sur une anecdote : « mais non, mais non, je n’ai pas du tout la larme à l’oeil »
Bref, on SAVOURE.

Filez sans tarder acheter ce grandiose roman d’aventures, offrez le autour de vous à tous les lecteurs dès 12-13 ans et plongez-vous, vous mêmes, dans la folle épopée d’Edgar et Salomé.
Croyez-moi sur parole, vous ne le regretterez pas.

Bonne lecture !

Anne-Sophie

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s