Au fil de mes lectures·La vie des autres

Le frémissement de la grâce – Jean-Christian Petitfils

PetitfilsBonjour, bonjour, chers lecteurs !

Me voilà de retour, après une période très très chargée ! Merci pour votre fidélité et votre patience. Il y a plusieurs livres dont je vous parlerai, en particulier des idées de cadeaux pour les enfants.

Mais aujourd’hui, voici un roman qui m’a emballé (et pas uniquement parce que je suis une inconditionnelle de Jean-Christian Petitfils, comme vous vous en souvenez sans doute) et que j’ai dévoré en une soirée malgré la fatigue !

« Par deux fois les sirènes emplissent l’air de leurs sons plaintifs et déchirants. C’est le départ ! Crachées des deux hautes cheminées blanche et noire, des volutes de fumée peinent à s’échapper, puis s’étoffent avant de rejoindre l’encre du ciel. Des lumières blafardes éclairent le pont, où des boys à la manoeuvre courent en hurlant des ordres inintelligibles. Tirant et déroulant les cordages goudronnés, ils larguent les amarres. Dans le ronflement sourd des hélices, le steamer de la London, Brighton and South Coast Railway s’éloigne lentement du quai.« 

Il emporte à son bord le jeune Henri Fournier, qui part quelques mois à Londres pour améliorer son anglais. C’est ainsi que nous faisons connaissance avec ce jeune homme délicat, rêveur, perfectionniste, futur père du Grand Meaulnes. Avez-vous, vous aussi, rêvé avec ce roman ? Etes-vous restés éveillés la nuit, penchés sur ces lignes oniriques, à la simple lueur d’une lampe de chevet, découvrant avec merveille les noces du beau Frantz de Galais et espérant que Meaulnes retrouvera le château mystérieux et la si belle Yvonne de Galais ? Le Grand Meaulnes est le roman de l’adolescence par excellence à mes yeux : tous les enfants devraient le lire au moment du passage à l’âge adulte, afin de découvrir la pureté et la beauté d’un amour absolu et d’une amitié constante, la quête d’un idéal et la fidélité à une promesse faite. Lire la suite « Le frémissement de la grâce – Jean-Christian Petitfils »

Au fil de mes lectures·La vie des autres

La Duchesse de Berry, l’oiseau rebelle des Bourbons – Laure Hillerin

Hillerin« Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, duchesse de Berry, fut sans doute, durant les quinze années qu’elle vécut en France, la femme la plus populaire du pays. Depuis son arrivée à Marseille en 1816 jusqu’à son exil définitif en 1833, elle fit régulièrement la « une » des gazettes, mobilisa pour sa cause la plus grande plume – Chateaubriand – et le plus brillant avocat – Berryer – de son époque, enflamma l’imagination d’Alexandre Dumas, de Victor Hugo , de Balzac. »

Mes p’tites souris, que vous soyez républicaines ou monarchistes, orléanistes ou légitimistes, passionnées d’histoire ou seulement de kung-fu, n’hésitez plus une seconde, et laissez vous tenter par l’excellent livre de Laure Hillerin sur la Duchesse de Berry. Duchesse qui ? Si tant d’autres figures féminines ont marqué l’Histoire de France, il est rare de connaître la vie de cette jeune femme restée dans l’histoire et l’imaginaire populaire comme la mère de « l’enfant du miracle ». Lire la suite « La Duchesse de Berry, l’oiseau rebelle des Bourbons – Laure Hillerin »

Au fil de mes lectures·La vie des autres

L’affaire des poisons – Jean-Christian Petitfils

Petitfils« En 1679, à l’apogée du règne de Louis XIV, en un siècle réputé pour son sens de la mesure, de la raison, mais aussi pour sa foi profonde – le siècle de Descartes et de Pascal -, dont on admire les splendeurs et le raffinement des clairs ordonnancements, un siècle où les Lettres et les Arts brillent d’un éclat incomparable, éclatait, par un surprenant contraste, l’une des plus vastes et des plus sordides affaires criminelles de tous les temps.« 

A son habitude, Jean-Christian Petitfils nous offre là un excellent livre ! Biographe hors pair, il ne nous raconte pas ici la vie d’un de nos rois, de leurs courtisans ou de leurs maîtresses, mais nous entraîne avec passion au cœur d’une procédure judiciaire qui aura duré 3 ans et éclaboussé jusqu’aux marches du trône. Lire la suite « L’affaire des poisons – Jean-Christian Petitfils »

La vie des autres

Louis XIII – Jean-Christian Petitfils

Louis XIII« Au regard de l’Histoire, Louis XIII n’a pas eu de chance. Eclipsé par le panache blanc de son père, occulté par l’éblouissante renommée de son fils, il laisse, avec sa physionomie ingrate, son visage émacié et froid, sa moustache et sa barbe à la royale […] l’impression d’un être effacé, austère et mélancolique, sans personnalité, indéfectiblement soumis à la volonté d’autrui, vampirisé, fuyant son mal-être dans la chasse […] tandis qu’un ministre tentaculaire et omnipotent, Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, tient d’une main ferme les rênes de l’Etat.« 

Et bien, mes p’tites souris, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j’aurais tendance à dire que ça commence mal pour ce pauvre Louis XIII… Lire la suite « Louis XIII – Jean-Christian Petitfils »

La vie des autres

La vérité sur la tragédie des Romanov – Marc Ferro

Romanov

« Cet hiver, je reçois l’appel téléphonique d’une collègue américaine que je ne connaissais pas, Marie Stravlo. Tout de go, elle me dit : « Hello, Marc Ferro, j’ai retrouvé la trace d’Olga, la fille du tsar. Les documents sont au Vatican. Vous aviez raison dans votre Nicolas II. Ses filles n’ont pas été exécutées ». »

De même que pour la famille royale française en 1789 (je vous en parlerai à l’occasion), j’ai toujours ressenti une immense impression de gâchis face au massacre des Romanov lors de la Révolution russe. Vers 10-11 ans, un été, chez mes grands-parents, j’étais tombée sur le livre d’Alain Decaux sur Anastasia, et avait bien sûr été transportée par ce mystère qui planait sur la mort de la Tsarine et des grandes-duchesses. Lire la suite « La vérité sur la tragédie des Romanov – Marc Ferro »