Au pays des enfants·Presque rien...

Nouveauté ! La Gazette des Bibliovores

Chers parents, chers enseignants, ô grands pourvoyeurs de lectures pour nos têtes blondes, brunes et rousses !

Vos enfants rechignent à lire les livres que vous leur proposez ? Ne vous inquiétez pas, tous les enfants sont semblables et j’ai une solution à vous proposer : la Gazette des Bibliovores.

Lire la suite « Nouveauté ! La Gazette des Bibliovores »
Au pays des enfants

Le macaron est sur les dents – Emmanuel Tredez

« Jane Crumble ne venait pas souvent à Paris, mais à chacune de ses visites, elle ne manquait pas de faire signe à son vieil ami Leo McCaron, le plus français des Ecossais, établi dans la capitale depuis de longues années. Tous deux partageaient le goût des enquêtes policières et adoraient jouer les détectives amateurs. Combien de fois l’un comme l’autre avaient trouvé la solution d’un mystère qui avait jusque là échappé à la police ?« 

Connaissez-vous les délicieux Leo McCaron et Miss Crumble ? Ce sont les héros truculents des excellentissimes nouvelles policières d’Emmanuel Trédez, « Le macaron est sur les dents, 3 enquêtes croustillantes de Leo McCaron ». Dans un style enlevé truffé de bons mots et allusions culinaires, Leo McCaron mène l’enquête pour le plus grand bonheur des petits lecteurs et de leurs papilles !

Lire la suite « Le macaron est sur les dents – Emmanuel Tredez »
Au fil de mes lectures

Les choses humaines – Karine Tuil

« La déflagration extrême, la combustion définitive, c’était le sexe, rien d’autre – fin de la mystification ; Claire Farel l’avait compris quand, à l’âge de neuf ans, elle avait assisté à la dislocation familiale provoquée par l’attraction irrépressible de sa mère pour un professeur de médecine rencontré à l’occasion d’un congrès. »

En ces temps de scandale Matzneff, après le mouvement #Metoo, alors que les rapports entre les hommes et les femmes me semblent se complexifier et se teinter a priori de suspicion et d’antagonisme, le roman de Karine Tuil a été une lecture de vacances forte mais éprouvante.  Lire la suite « Les choses humaines – Karine Tuil »

Au fil de mes lectures

Quelqu’un m’attend derrière la neige – Timothée de Fombelle

« Les hirondelles ne fêtent pas Noël. Quand l’heure vient, elles sont au-dessus des forêts d’Afrique à se baigner dans l’air trempé. Elles dessinent des boucles dans le ciel. Elles montent très haut puis redescendent en flèche et restent quelques secondes sur le dos, frôlant les cimes des arbres, fendent le nuage de feuilles et de fleurs qui flotte à la surface des forêts. »

Il est de ces auteurs que l’on retrouve avec immense plaisir, quel que soit le type de livre qu’il écrit. Lire la suite « Quelqu’un m’attend derrière la neige – Timothée de Fombelle »

Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Mes albums pour Noël

Cher Père Noël, il y a des années comme ça où tout semble plus compliqué, où le jour qui tombe si vite fait écho à la nuit qui enserre nos coeurs, où même les illuminations les plus scintillantes dans les rues ont du mal à faire étinceler nos âmes. Et pourtant, dans ce chaos, ce tunnel qui semble parfois interminable, reste toujours la base, le filet qui permet de ne jamais toucher le fond : les livres et l’évasion qu’ils procurent.

Cher Père Noël, au cours de ces mois de novembre et décembre si moroses, il y a eu plusieurs perles sur mon chemin. Des albums magnifiques, aux images poétiques, qui m’ont emportée, enthousiasmée, comme le Parfum des grandes vacances par exemple. Et il y en eut d’autres, dont je vais te parler maintenant.

Cher Père Noël, n’oublie pas de les mettre dans ta hotte et de les distribuer dans un maximum de foyers, pour le bonheur des plus petits et des plus grands. Surveille ta boîte au lettres, cher Père Noël, j’aurai aussi des romans adultes et enfants à te recommander avant le 24 !

Bons préparatifs, la bise aux lutins de ma part.

Anne-Sophie

Lire la suite « Mes albums pour Noël »
Au pays des enfants·Presque rien...

Petite chronique de la bibliothèque… Le Défi Lecture !

Bonjour !

Pour une fois, je ne vous parlerai pas d’une de mes lectures. Aujourd’hui, je souhaiterais discuter avec vous des lectures des plus jeunes d’entre nous, et même plus spécifiquement, de leur niveau de lecture. Nous avions déjà discuté de la façon dont il était possible de leur transmettre le goût de la lecture, cette fois-ci je passe le cap suivant !

Rassurez-vous, loin de moi l’idée de vous rabâcher les oreilles à coup de « c’était mieux avant » ou « de mon temps, la Comtesse de Ségur était au programme de la moyenne section de maternelle »… Toutefois, en tant que bibliothécaire scolaire, je me pose réellement la question de ce que je propose à lire à mes élèves.

Lire la suite « Petite chronique de la bibliothèque… Le Défi Lecture ! »
Au fil de mes lectures

Épeautre, fenouil & compagnie… Quand Hildegarde remue ma cuisine

Quand les livres croisent mon amour de la cuisine…

Je vais vous avouer un de mes péchés mignons : je ne sais pas résister… à un joli livre de recettes !

Certes, certaines mauvaises langues dirait que je ne sais pas résister à un joli livre tout court. 😇😇😇 Lire la suite « Épeautre, fenouil & compagnie… Quand Hildegarde remue ma cuisine »

Au fil de mes lectures

Le Canard en Judée – Hugues Lefèvre

« Chaque matin, la tour de Siloé ouvrait ses portes à 8h. Collecteurs d’impôts, experts-comptables, auditeurs en tout genre, le gratin de la finance s’engouffrait dans le building flambant neuf inauguré à la dernière Pâque. Fierté de toute la ville, la tour faisait de Jérusalem la première place financière de la région. Plus d’une trentaine d’entreprises spécialisées dans la finance y avaient élu domicile, toutes plus puissantes les unes que les autres. Parmi elles, on retrouvait le siège de la Banque Nazareth et Palestine (BNP), la Haute Société Bancaire de Canaan (HSBC) ou bien encore les Mutuelles Malachie et Abraham (MMA). La Judée vivait alors une période de croissance économique stimulée notamment par les travaux extraordinaires entrepris par Hérode le Grand au temple de Jérusalem. Commencé quelques années auparavant, un chantier colossal devait permettre d’accueillir un nombre grandissant de pèlerin. Toute la ville bénéficiait de ce projet d’envergure. »

Cher Auteur,

Je serai directe, et pourrais me contenter de ces quatre mots : votre roman est brillant. Je dois vous avouer que le titre, déjà, m’avait mis l’eau à la bouche. La couverture me rappelait de bons souvenirs. Le sous-titre était digne du Da Vinci Code. Lire la suite « Le Canard en Judée – Hugues Lefèvre »