Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Mes albums pour Noël

Cher Père Noël, il y a des années comme ça où tout semble plus compliqué, où le jour qui tombe si vite fait écho à la nuit qui enserre nos coeurs, où même les illuminations les plus scintillantes dans les rues ont du mal à faire étinceler nos âmes. Et pourtant, dans ce chaos, ce tunnel qui semble parfois interminable, reste toujours la base, le filet qui permet de ne jamais toucher le fond : les livres et l’évasion qu’ils procurent.

Cher Père Noël, au cours de ces mois de novembre et décembre si moroses, il y a eu plusieurs perles sur mon chemin. Des albums magnifiques, aux images poétiques, qui m’ont emportée, enthousiasmée, comme le Parfum des grandes vacances par exemple. Et il y en eut d’autres, dont je vais te parler maintenant.

Cher Père Noël, n’oublie pas de les mettre dans ta hotte et de les distribuer dans un maximum de foyers, pour le bonheur des plus petits et des plus grands. Surveille ta boîte au lettres, cher Père Noël, j’aurai aussi des romans adultes et enfants à te recommander avant le 24 !

Bons préparatifs, la bise aux lutins de ma part.

Anne-Sophie

Lire la suite « Mes albums pour Noël »
Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Moby Dick – Herman Melville

Moby Dick… Qui n’a pas rêvé à l’évocation de cette baleine blanche, obsession perpétuelle du capitaine Achab depuis qu’il a perdu sa jambe par sa faute ?

Comme Nemo dans Vingt Mille Lieux Sous Les Mers, ou capitaine Hornblower dans le roman éponyme, Achab fait partie de ses marins qui peuplent l’imaginaire collectif. Lire la suite « Moby Dick – Herman Melville »

Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

L’esclave au grain de beauté – Sylvie Baussier

Baussier« Sarah a dix ans, mais elle travaille déjà. Aussi loin que ses souvenirs remontent, elle a toujours travaillé. D’abord, elle a rendu de petits services à ses maîtres, des Blancs forcément ; puis on l’a laissée apporter le thé au salon… Mais Sarah ne rêve que d’une chose : connaître un jour la liberté. Comme tous les esclaves, elle est considérée comme un objet par ses maîtres. Ils peuvent même la vendre si l’envie leur en prend ! Cette histoire se passe dans le Sud des Etats-Unis, dans les années 1860. Nous sommes juste avant la Guerre de Sécession, qui va aboutir à l’abolition de l’esclavage…« 

Chers petits souriceaux, futurs rats de bibliothèque, puisque c’est à vous que cet article est destiné, voici un livre qui va vous mener sur les pas des riches planteurs et de leurs esclaves, dans le Sud des Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Lire la suite « L’esclave au grain de beauté – Sylvie Baussier »

Au fil de mes lectures

Le Horla – Guy de Maupassant

Maupassant« Quelle journée admirable ! J’ai passé toute la matinée étendu sur l’herbe, devant ma maison, sous l’énorme platane qui la couvre, l’abrite et l’ombrage tout entière.

J’aime ce pays, et j’aime y vivre parce que j’y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l’attachent à ce qu’on pense et à ce qu’on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l’air lui-même.

J’aime ma maison où j’ai grandi. De mes fenêtres, je vois la Seine qui coule, le long de mon jardin, derrière la route, presque chez moi, la grande et large Seine, qui va de Rouen au Havre, couverte de bateaux qui passent.« 

Si, comme moi, chères petites souris, vous n’aviez jamais lu cette superbe nouvelle de Maupassant, voilà un magnifique album qui pourrait vous permettre de corriger cette lacune. Lire la suite « Le Horla – Guy de Maupassant »

Au pays des enfants

Anya et Tigre Blanc – Fred Bernard et François Roca

anya« Les enfants ne disparaissent pas comme ça. Aucune trace sur la neige. Quelqu’un, ou quelque chose, avait dû les prendre, mais quoi ?

Quatre saisons s’écoulaient au pays du Grand Blanc :

Celle de la neige au-dessus des bottes.

Celle de la neige à la taille, quand les humains marchaient en raquettes.

Celle de la neige jusqu’au cou, quand les humains se déplaçaient dans des tranchées.

Celle de la neige par-dessus la tête, quand les humains progressaient dans des tunnels. »

Je vais vous présenter aujourd’hui un album absolument superbe, à mettre dans les mains de tous les lecteurs, sans aucune limite d’âge ! Une histoire d’amitié, de courage, de guerre. Lire la suite « Anya et Tigre Blanc – Fred Bernard et François Roca »