Au fil de mes lectures

Les gens sont les gens – Stéphane Carlier

Carlier« Marie-Pierre Jacob consacra les dernières minutes de sa séance à un rêve qu’elle avait fait deux jours plus tôt. Elle y déambulait dans la maison de son enfance affublée d’un manteau que sa mère venait de lui offrir, un manteau un peu spécial puisqu’il était en merde sèche. Vêtement original, aux propriétés insoupçonnées : confortable, sans odeur, il réchauffait en hiver et, inexplicablement, rafraîchissait l’été. »

Bonjour, bonjour mes p’tites souris lectrices (et rats de bibliothèque : il paraîtrait que mes souris de genre masculin pensent que je les oublie ! Mais nooon, allez…) ! Aujourd’hui, je vais vous conseiller l’histoire d’un cochon. Lire la suite « Les gens sont les gens – Stéphane Carlier »