Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Anne de Green Gables – Lucy Maud Montgomery

Imaginez un roman refusé par plusieurs éditeurs, une auteure qui persévère et tente sa chance, encore et encore, et une oeuvre qui finira vendue à plusieurs millions d’exemplaires, traduite dans des dizaines de langues et adaptée au cinéma. Harry Potter ?! Et non ! « Anne de Green Gables » ou, sous le titre que les lecteurs français ont longtemps connu « Anne la maison aux pignons verts ».

Lire la suite « Anne de Green Gables – Lucy Maud Montgomery »
Au pays des enfants

L’aventure de Castle Rock – Natasha Farrant

Tout commença quand Tatie Patience décida qu’il serait bien mieux pour Alice d’aller en pension, loin de la maison de famille et de son acteur de père. Là-bas, elle pourrait suivre les cours, travailler, et profiter de son temps libre pour jouer, tranquillement, avec ses camarades, comme dans tout bon pensionnat qui se respecte.

C’était sans compter sur quelques escapades interdites, un certain nombre de punitions, un réseau téléphonique défaillant dans ce fin fond de l’Ecosse… et un groupe de chatons à nourrir dans le bureau du directeur.

Lire la suite « L’aventure de Castle Rock – Natasha Farrant »
Au fil de mes lectures

Le retour du capitaine Emmett – Elizabeth Speller

Speller« Dans les années qui suivraient, lorsque Laurence Bartram regarderait en arrière, il penserait que l’événement qui avait vraiment tout changé n’était ni la guerre, ni l’offensive de Rosières, ni même la perte de sa femme, mais le retour de John Emmett dans sa vie.« 

Bonjour mes p’tites souris de bibliothèque !

Avec le centenaire de la Grande Guerre, nombreux sont les ouvrages relatifs à cette période proposés par nos chers libraires, au risque parfois de nous saturer… Si toutefois vous voulez aborder le sujet d’un point de vue romanesque, sans trop de détails historico-stratégico-militaires, alors plongez-vous dans l’excellent premier roman d’Elizabeth Speller, Le retour du capitaine Emmett. Lire la suite « Le retour du capitaine Emmett – Elizabeth Speller »

Au fil de mes lectures

Passé imparfait – Julian Fellowes

Fellowes« Londres est désormais pour moi une ville hantée et je suis le fantôme qui erre dans ses rues. Chaque rue, chaque place, chaque avenue semble me susurrer les souvenirs d’une autre époque de mon existence. Même un tout petit tour à Chelsea ou Kensington me ramène à des endroits où je fus jadis bienvenu et où aujourd’hui je serais un parfait étranger.« 

Ecrit par le réalisateur de ma série fétiche, Downton Abbey, et auteur du roman Snobs que j’avais dévoré, Julian Fellowes, je ne pouvais passer à côté de Passé Imparfait. Tout dans le résumé m’attirait : un roman se déroulant en Angleterre, dans cette upper-class si propre à nos voisins d’Outre-Manche, avec une intrigue mêlant souvenirs qui remontent à la surface, liaisons amoureuses et satyre sociale d’une certaine société en voie de disparition. Lire la suite « Passé imparfait – Julian Fellowes »

About Jane·Au fil de mes lectures

Longbourn – Jo Baker

Baker« There could be no wearing of clothes without their laudering, just as surely as there could be no going without clothes, not in Hertfordshire anyway, and not in September. Washday could not be avoided, but the weekly purification of the household’s linen was nonetheless a dismal prospect for Sarah.« 

Ce qui, dans la langue de Molière, donnerait à peu près : « De même qu’il était impossible de se promener sans habits, de même on ne pouvait pas porter des habits sans les laver, en tout cas pas dans le Hertfordshire, et pas en septembre. Le jour de lessive ne pouvait pas être évité, mais le nettoyage hebdomadaire du linge de maison était néanmoins une perspective lugubre pour Sarah.« 

Figurez-vous, mes chères petites souris, que ce roman était sur ma liste-de-livres-à-acheter-puis-à-éparpiller-pour-que-Mari-Chéri-les-trouve-progressivement, quand, le premier jour des vacances, ma petite Maman me l’a offert comme cadeau souvenir de son voyage en Ecosse ! Top top top !

Imaginez donc : Orgueil et Préjugés narré du point de vue des domestiques, bref, Jane Austen à Dowton Abbey ! Lire la suite « Longbourn – Jo Baker »

Au fil de mes lectures

Cette chère Sylvia – Dawn French

French« Il s’assoit. Il lui semble qu’on l’observe alors que, pourtant, l’observateur, c’est lui. Tout le monde s’est éclipsé, en sorte qu’il se retrouve soudain seul avec elle – cet tête-à-tête le stupéfie. Le silence prend un tour étrange : ces lieux sont faits pour que des voix y résonnent. Aucun son ne s’élève ici. Et pour la première fois depuis bien longtemps, il se sent plus vivant qu’elle.« 

… Et moi j’ai failli mourir ! Je suis absolument désolée, chers rongeurs de bibliothèque de toutes espèces, de vous retrouver – après si longtemps – en étant si négative ! Mais il me sera difficile de vous recommander ce livre, qui me tentait pourtant énormément lorsque j’avais lu la critique d’Anne à son sujet. Lire la suite « Cette chère Sylvia – Dawn French »

Au fil de mes lectures

Le Bois du rossignol – Stella Gibbons

Gibbons« Il est difficile d’obtenir un jardin sinistre, mais le vieux Mr Wither y était parvenu. Même s’il ne travaillait pas lui-même à celui de sa maison des environs de Chesterbourne, en Essex, son manque d’intérêt pour la terre et sa répugnance à dépenser de l’argent n’étaient pas sans influencer le jardinier. Le résultat était une pelouse souffreteuse et une rocaille plâtreuse où presque rien n’attirait le regard, tandis que les arbustes sans caractère proliféraient car Mr Wither appréciait leur capacité à meubler l’espace à peu de frais. il tenait également à ce que le jardin fût soigné. Regardant par la fenêtre de la salle à manger, par une belle matinée d’avril, il songea que les pâquerettes étaient vraiment une engeance.« 

Quel homme, ce Mr Wither, quel homme ! Et ne vous y trompez pas, il se révèlera aussi peu sympathique tout au long du roman. Roman dont j’aurais voulu vous parler plus tôt mais le temps passe décidément très vite… Dire que je m’étais fixée trois publications par semaine, nous en sommes bien loin, et j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur !!! Lire la suite « Le Bois du rossignol – Stella Gibbons »

Au fil de mes lectures

Les Brumes de Riverton – Kate Morton

Morton« Au mois de novembre dernier, j’ai fait un cauchemar. On était en 1924 et je me retrouvais à Riverton. Toutes les portes fenêtres étaient ouvertes et la brise estivale gonflait les rideaux de soie. Un orchestre jouait, juché sur le talus couronné par le vieil érable, et les violons déroulaient leur mélopée dans la tiédeur ambiante. L’air était vibrant de rires et de sons cristallins, le ciel était d’un bleu que nous avions tous cru disparu à jamais, détruit par la guerre. Un des valets en livrée noire et blanc versait du champagne dans l’étage supérieur d’une pyramide de flûtes, et tout le monde applaudissait, enchanté, devant ce splendide gâchis. Je me suis vue comme on se voit en rêve, allant et venant parmi les invités. Je me déplaçais lentement, beaucoup plus que dans la vie, et autour de moi les gens formaient un grand flou de paillettes et de soieries.« 

Bien l’bonjour, mes p’tites souris ! Survivez-vous malgré les bourrasques, les averses, les tempêtes et autres inondations ? J’ose espérer que vous n’êtes pas trop malmenées par les intempéries, et vous propose une petite pause lecture dans votre journée ! Lire la suite « Les Brumes de Riverton – Kate Morton »

Au fil de mes lectures

La séance – John Harwood

Harwood« Je n’aurais jamais commencé les séances si ma soeur Alma avait survécu. Elle mourut de la scarlatine, peu après son deuxième anniversaire. J’avais cinq ans. J’ai gardé très peu de souvenirs de l’époque où elle était encore en vie : maman fait sauter Alma sur ses genoux et chante comme elle ne chantera plus jamais ; je déchiffre à haute voix mon abécédaire pendant que maman balance le berceau d’Alma du pied ; je marche à côté d’Annie, notre nounou, elle pousse le landau devant l’hôpital des Enfants-Trouvés et je me tiens au cadre.« 

Voilà encore un livre, chères petites souris, que j’avais acheté à cause de sa superbe couverture poétique, qui rappelle les gravures en ombres chinoises du début du XIXe. Mais une fois commencé, ce n’est plus pour sa couverture qu’on ne lâche pas le livre, mais bien pour l’intrigue elle-même ! Lire la suite « La séance – John Harwood »

About Jane·Au fil de mes lectures

La veuve Barnaby – Frances Trollope

Trollope« Miss Martha Compton et sa soeur miss Sophy étaient, il y a vingt-cinq ans, les principales beautés de la jolie ville de Silverton, dans le Devon. Leur père, le révérend Josiah Compton, était un homme extrêmement digne, bien qu’on le distinguât davantage pour son caractère égal que pour l’éclat de ses talents ou la profondeur de son érudition. Il était le fils d’un petit propriétaire terrien, établi près de Silverton, qui cultivait son propre patrimoine de 300 hectares avec zèle et habileté et dont la principale ambition dans la vie était de voir son fils unique, Josiah, avoir le privilège de porter le préfixe Rev. devant son nom. »

Me voilà de retour de vacances, chers souris et rats de bibliothèque ! Et comme à chaque fois, je vais vous dire que je suis désolée de vous avoir laissés aussi longtemps sans article, tout en étant très heureuse d’avoir fait une vraie coupure. Alors, pour me faire pardonner, je vous offre mon plus joli souvenir de vacances : le lever de soleil dans le jardin, sur les vignes et le cèdre.

cèdre Lire la suite « La veuve Barnaby – Frances Trollope »