Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Le ciel nous appartient – Katherine Rundell

Rundell » Au matin de son premier anniversaire, un bébé fut découvert dans un étui à violoncelle, flottant au beau milieu de la Manche. C’était le seul être vivant à des kilomètres à la ronde. Le bébé, quelques chaises et la proue d’un bateau sombrant dans l’océan : rien d’autre à l’horizon.« 

Un petit bijou. Ce roman de Katherine Rundell, une fois lu, ne vous quittera pas pendant un moment et séduira aussi bien les enfants que leurs parents. Lire la suite « Le ciel nous appartient – Katherine Rundell »

Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Vango – Timothée de Fombelle

Fombelle » Paris, avril 1934. Quarante hommes en blanc étaient couchés sur le pavé. On croyait voir un champ de neige. Les hirondelles frôlaient les corps en sifflant. Ils étaient des milliers à regarder ce spectacle. Notre-Dame de Paris étendait son ombre sur la foule assemblée. Soudain, tout autour, la ville parut se recueillir. Vango avait le front contre la pierre. Il écoutait sa propre respiration. Il pensait à la vie qui l’avait conduit ici. Pour une fois, il n’avait pas peur. Il pensait à la mer, au vent salé, à quelques voix, quelques visages, aux larmes chaudes de celle qui l’avait élevé. La pluie tombait maintenant sur le parvis mais Vango n’en savait rien. Allongé par terre au milieu de ses compagnons, il ne regardait pas fleurir l’un après l’autre les parapluies. Vango ne voyait pas la foule des Parisiens réunis, les familles endimanchées, la dévotion des vieilles dames, les enfants qui passaient sous les jambes, les pigeons engourdis, la danse des hirondelles, les badauds debout sur les fiacres, ni les yeux verts, là, sur le côté, qui ne regardaient que lui.« 

Il est des livres comme des êtres humains : l’immense majorité nous plaît bien, certains nous ennuient, d’autres nous énervent. Quelques-uns – rares heureusement – nous laissent parfaitement indifférents et nous serions bien en peine de nous rappeler quoique ce soit à leur sujet. D’autres enfin – tout aussi rares – nous marquent profondément. La rencontre avec eux tient du coup de foudre et nous savons à la minute où nous les rencontrons qu’ils nous accompagneront toute notre vie. Lire la suite « Vango – Timothée de Fombelle »

Au fil de mes lectures·Au pays des enfants

Un tigre dans le jardin – Anne-Marie Pol

« Il est là. Je le sais. Il est là, tout près. Au fond du jardin. Il se cache sous le banian, à l’endroit plein d’herbes hautes entrelacées où il nous est interdit d’aller. Et il nous guette. Personne ne l’a vu, mais moi, oui. »

Cet excellent roman de la talentueuse Anne-Marie Pol se déroule en 1931, au Tonkin, dans une grande maison bourgeoise, où Paule vit en compagnie de ses parents, de son frère aîné Pierre et de ses petites sœurs, Denise et Germaine.

Petite fille à l’imaginaire très développé, Paule est intimement convaincue qu’un tigre vit au fond du jardin et elle le guette à chaque instant pour enfin pouvoir l’apercevoir.

Ce tigre apparaît lorsque Paule en a besoin : lorsque Maman s’occupe de Pierre, qui lui ressemble tellement, lorsque la nounou Ti Ba emmène les petites sœurs chez elle en la laissant seule, lorsque Papa, une fois de plus, complimente Denise sans rien dire à Paule ou que Maman se réfugie dans sa tristesse pour penser à Xavier, ce grand frère décédé et qui était si parfait… « A cette minute, je voudrais que le Tigre m’emporte. S’il m’emportait, Maman aurait-elle des regrets ? […] Je convoque tout bas le Tigre. Peu après, j’entends ses pas feutrés dans la terre rouge du jardin. Et je me sens mieux. » Lire la suite « Un tigre dans le jardin – Anne-Marie Pol »

Au fil de mes lectures

L’éveil de Mademoiselle Prim – Natalia Sanmartin Fenollera

Melle Prim« A Saint-Irénée d’Arnois, tout le monde commenta l’arrivée de Melle Prim. L’après-midi où ils la virent traverser le village, elle n’était qu’une postulante qui se rendait à un entretien, mais les habitants du lieu se connaissaient assez pour savoir qu’un emploi vacant, chez eux, était un bien éphémère. »

Bonjour !

A dire vrai, je ne sais trop par où commencer la critique de ce livre que j’ai pourtant dévoré en quelques heures, un roman surréaliste aussi délicieux qu’une gourmandise dégustée avec un thé chaud, dans une vieille maison de famille, un après-midi d’hiver, au coin du feu. Un  petit bijou littéraire enchanteur, de la première à la dernière ligne. Lire la suite « L’éveil de Mademoiselle Prim – Natalia Sanmartin Fenollera »

Au fil de mes lectures

Les règles du jeu – Amor Towles

Towles« Le soir du 4 octobre 1966, Val et moi, tous deux dans la cinquantaine, assistâmes au vernissage de l’exposition Many Are Called au Museum of Modern Art, où l’on présentait pour la première fois les portraits pris par Walker Evans à la fin des années 30 dans le métro new-yorkais avec un appareil photo dissimulé. Il s’agissait de ce que les chroniqueurs mondains appellent « un événement ». Les hommes portaient des smokings empruntant à la palette des photos et les femmes des robes aux couleurs vives de toutes les longueurs possibles, de la cheville à mi-cuisse. Le champagne arrivait sur des petits plateaux ronds présentés par de jeunes acteurs au chômage beaux comme des dieux et gracieux comme des acrobates. Mais peu d’invités regardaient les photos. Ils étaient trop occupés à s’amuser.« 

Un délice. Un vrai délice, c’est tout ce que je pourrais me contenter de vous dire, mes chers p’tits rats de bibliothèque, au sujet de ce livre. Et normalement, si vous me faisiez confiance, vous devriez à ces simples mots vous précipiter chez votre libraire et commander immédiatement ce roman, annuler vos rendez-vous, envoyer un congé maladie fictif à votre employeur, placer vos enfants à l’hospice, mettre votre chère moitié à la porte, et vous blottir dans un fauteuil, avec un thé, un café, un whisky ou une grenadine jusqu’à ce que vous soyez arrivés à la dernière lettre du dernier mot de la dernière phrase de cet excellent roman. Bon, évidemment, si je procédais ainsi, et vous de même, ce blog n’aurait plus de raison d’être. Je vais donc développer un peu. Lire la suite « Les règles du jeu – Amor Towles »