Au fil de mes lectures

L’année du gel – Agathe Portail

Chers lecteurs, ce confinement a été un peu rude niveau critiques de livres : j’ai dévoré tout un tas de romans, albums et BD mais sans avoir une minute pour vous écrire ! Je reviens avec un très bon polar à déguster, un bon verre de vin à la main, sous le soleil printanier.

Lire la suite « L’année du gel – Agathe Portail »
Au fil de mes lectures

La disparue du Venezuela – Diane Kanbalz

Capture d_écran 2018-07-22 à 21.07.23« La saison est particulièrement chaude cette année, avec des températures frôlant les trente-cinq degrés. La puanteur aigre des barrios s’accroche aux flancs des coteaux, le goudron mollit sous les pas et des cafards longs comme des doigts envahissent les rues, fuyant les canalisations brûlantes. Pour un mois de décembre, c’est plutôt rare. La montagne Avila ne suffit plus à atténuer la canicule qui s’entasse au fond de la vallée et les habitants de Caracas, hébétés, n’en peuvent plus d’attendre que la fraîcheur hivernale chasse les haleines fétides de l’été.« 

Prêté par une amie, ce roman sort – vous l’aurez sans doute remarqué – de mes lectures habituelles mais je ne regrette pas une minute d’être sortie de ma zone de confort tant cet excellent polar m’a tenue en haleine et passionnée. Lire la suite « La disparue du Venezuela – Diane Kanbalz »

Au fil de mes lectures

Agatha Raisin – M.C. Beaton

Beaton 2

« Mrs Agatha Raisin était assise à son bureau désormais vide de South Molton Street, dans le quartier de Mayfair, à Londres. De la réception lui parvenait le bourdonnement des conversations et le tintement des verres du personnel qui s’apprêtait à lui faire ses adieux. Car Agatha prenait une retraite anticipée. Elle avait bâti son agence de relations publiques au prix de longues années de dur labeur, laissant loin derrière elle la petite fille d’ouvriers de Birmingham qu’elle était autrefois. Elle avait survécu à un mariage malheureux dont elle était sortie meurtrie, certes, mais aussi déterminée à réussir dans la vie. Les efforts qu’elle avait déployés dans son travail tendaient tous à la réalisation d’un rêve : un cottage dans les Costwolds. »

Chers dignes descendants des enfants qu’auraient eu Sherlock Holmes et Miss Marple, ce livre est pour vous ! Lire la suite « Agatha Raisin – M.C. Beaton »

Au fil de mes lectures

Frank Sinatra dans un mixeur – Matthew McBride

McBride« Je me garai dans l’allée devant chez Norman Russo alors que le soleil se laissait entraîner par la gravité et que le soir tombait. De flamboyantes bandes orangées et roses s’évanouissaient dans le ciel mort, derrière la cabane à outils du voisin, qui avait désespérément besoin d’un coup de peinture. Je laissai tourner le moteur de la Ford Crown Victoria le temps de finir de boire, et je posai le gobelet en polystyrène à côté du fusil à canon court fixé au plancher. Je plaçai un OxyContin 20 milligrammes au milieu d’un billet d’un dollar que je repliai serré, et je réduisis le comprimé en poudre avec le bord rond d’un Bic. Je frottai le papier pour le broyer aussi fin que possible. Une rafale de vent percuta la voiture sur le côté et la fit trembler. Je regardai autour de moi. Il y avait deux bagnoles de police vides garées devant moi, et un flic qui s’allumait une cigarette sous le porche de la maison. »

Bonjour, bonjour, chères p’tites souris interloquées par un tel titre ! Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman très spécial que j’ai dévoré la semaine dernière, et qui fera date dans l’histoire de cette bibliothèque idéale… Au programme des festivités : alcool, drogue et violence ! Vous me suivez ? Lire la suite « Frank Sinatra dans un mixeur – Matthew McBride »

Au fil de mes lectures

Le retour du capitaine Emmett – Elizabeth Speller

Speller« Dans les années qui suivraient, lorsque Laurence Bartram regarderait en arrière, il penserait que l’événement qui avait vraiment tout changé n’était ni la guerre, ni l’offensive de Rosières, ni même la perte de sa femme, mais le retour de John Emmett dans sa vie.« 

Bonjour mes p’tites souris de bibliothèque !

Avec le centenaire de la Grande Guerre, nombreux sont les ouvrages relatifs à cette période proposés par nos chers libraires, au risque parfois de nous saturer… Si toutefois vous voulez aborder le sujet d’un point de vue romanesque, sans trop de détails historico-stratégico-militaires, alors plongez-vous dans l’excellent premier roman d’Elizabeth Speller, Le retour du capitaine Emmett. Lire la suite « Le retour du capitaine Emmett – Elizabeth Speller »

Au fil de mes lectures

Tueur de princesses – Andreas Föhr

FöhrBonjour, chers lecteurs du dimanche ! Etes-vous bien au chaud, chez vous ? Installés confortablement avec une tasse de thé ou de chocolat chaud, prêts à écouter un récit qui va vous glacer le sang ? Aujourd’hui, dans « Du côté de chez vous », Anne nous parle d’un roman qu’elle a adoré, et qu’elle connaît bien… Pour cause, c’est elle qui l’a traduit de l’allemand ! Je la laisse vous le présenter… Lire la suite « Tueur de princesses – Andreas Föhr »

Au fil de mes lectures

Un avion sans elle – Michel Bussi

image« L’Airbus 5403 Istanbul-Paris décrocha. Un plongeon de près de mille mètres en moins de dix secondes, presque à la verticale, avant de se stabiliser à nouveau. La plupart des passagers dormaient. Ils se réveillèrent brusquement, avec la sensation terrifiante de s’être assoupis sur le fauteuil d’un manège de foire. »
Bonjour mes p´tites souris ! Bon, je dois avouer que débuter un livre par un crash aérien n’est pas l’idéal lorsque le lecteur est une phobique des avions comme moi… D’autant plus qu’habituellement, je n’aime les polars que lorsqu’ils se déroulent à Versailles sous l’Ancien Régime ou dans les brumes du Londres victorien ou churchillien ! Lire la suite « Un avion sans elle – Michel Bussi »
Au fil de mes lectures

Un intérêt particulier pour les morts – Ann Granger

Granger« Telle une vieille dame desserrant son corset, la locomotive émit un long soupir, puis elle enveloppa tout et tout le monde dans un linceul de vapeur et de fumée. La nuée tourbillonna autour du quai et monta jusqu’au plafond de la gare où elle resta piégée. L’odeur de soufre me ramena à mon enfance, dans la cuisine de Mary Newling un matin où j’étais chargée d’écaler des œufs durs.« 

Et dire que je m’étais fixé comme objectif de publier trois articles par semaine lorsque j’ai commencé à écrire ce blog… Et les jours passent sans que j’ai une minute pour me poser et vous parler de tous les livres que je souhaiterais partager avec vous ! Mais me voilà à nouveau, pour vous parler cette fois-ci d’un excellent roman policier se déroulant à Londres à la fin du XIXe siècle. Lire la suite « Un intérêt particulier pour les morts – Ann Granger »