Au fil de mes lectures

La chorale des dames de Chilbury – Jennifer Ryan

Ryan.jpg« Premier enterrement de la guerre, et la chorale de notre petit village n’a même pas été capable de chanter juste. Les mots « Saint, saint, saint » se sont envolés comme s’ils étaient pépiés par une volée de moineaux poussifs.La faute n’en était pas à la guerre, ni à ce jeune chenapan d’Edmund Winthrop, coulé par une torpille dans son sous-marin, ni même à la direction désastreuse du pasteur. Non : nous donnions là l’ultime prestation de la chorale de Chilbury. Notre chant du cygne. »

Un vrai coup de cœur pour la si jolie couverture de ce roman publié chez Albin Michel, puis un coup de cœur pour l’histoire, voilà deux raisons plus que suffisantes pour vous recommander chaudement cet excellent roman de Jennifer Ryan. Lire la suite « La chorale des dames de Chilbury – Jennifer Ryan »

Au fil de mes lectures·La vie des autres

Les mains du miracle – Joseph Kessel

Kessel« Himmler s’est suicidé près de Brême, en mai 1945, au cours de ce printemps où l’Europe ravagée, suppliciée,connut enfin la délivrance. Si l’on compte seulement les années, cette époque est encore proche de nous. Mais tant d’événements, depuis, se sont accumulés, si graves, qu’elle semble déjà très lointaine.« 

Voilà un livre, chères petites souris, qu’un grand nombre de personnes me recommandait de lire depuis un certain temps, Mari Chéri en tête. En repos forcé pour quelques jours, et profitant d’un temps absolument superbe, je me suis installée à la terrasse d’un café parisien et ai littéralement dévoré cet excellentissime roman en 2h30 ! Lire la suite « Les mains du miracle – Joseph Kessel »

Au fil de mes lectures

Hortense et Queenie – Andrea Levy

Levy« Je pensais que j’étais allée en Afrique. Je l’ai raconté à toute la classe. Early Bird, notre institutrice, m’a mise debout devant le drapeau britannique – elle n’aurait laissé personne l’appeler communément l’Union Jack : « c’est le drapeau de l’empire, pas un jouet ». Et je me tenais là, fière comme un paon, et j’ai dit : « je suis allée en Afrique quand elle est venue à Wembley ». C’est alors qu’Early Bird m’apprit que l’Afrique était un pays. « D’habitude tu n’es pas idiote, Queenie Buxton, a-t-elle poursuivi. Tu n’es pas allée en Afrique, mais simplement à l’Exposition de l’Empire britannique, comme des milliers d’autres personnes. » « 

Voici, chères petites souris, un livre que j’ai lu il y a quelques temps et dont j’ai beaucoup de mal à savoir si je l’ai aimé ou détesté. Lire la suite « Hortense et Queenie – Andrea Levy »

Au fil de mes lectures

Mon rôle dans la chute d’Adolf Hitler – Spike Milligan

Milligan« 3 septembre 1939. La dernière minute de paix s’égrenait. Papa et moi regardions Maman creuser notre abri antiaérien. – Quel formidable bout de femme ! dit Papa. – Et qui ne cesse de rapetisser, ajoutai-je. Deux minutes plus tard, on entendit à la radio un certain Chamberlain qui faisait des imitations de Premier ministre. « A partir de onze heures, nous serons en guerre contre l’Allemagne. » (Le « nous » m’a beaucou plu.) »

Voici, chers rongeurs de mon coeur, un livre absolument, délicieusement et absurdement hilarant. Lire la suite « Mon rôle dans la chute d’Adolf Hitler – Spike Milligan »

Au fil de mes lectures·La vie des autres

Il fait beau à Paris aujourd’hui – Fred Uhlman

Uhlman« Je ne sais pas grand chose des origines de ma famille. Elle vient de Freudenthal, un petit village proche de Stuttgart. Je crois qu’avant le XVIIIe siècle, les Juifs allemands ne portaient pas de nom de famille. Il n’y avait qu’environ cinq cents Juifs dans tout le Wurtemberg ; ils étaient exclus des grandes villes et dépendaient entièrement du bon vouloir du duc, qui pouvait les expulser à tout moment et ne les gardait qu’aussi longtemps qu’il en tirait quelque bénéfice. »

Je reviens aujourd’hui, chers amis lecteurs, avec une de mes lectures de l’été. Lire la suite « Il fait beau à Paris aujourd’hui – Fred Uhlman »

Au pays des enfants

Les grandes Grandes Vacances – Michel Leydier

Les grandes Grandes vacancesBonjour mes p’tites souris lectrices !

Je reviens aujourd’hui avec deux livres que Monsieur mon aîné a littéralement dévoré la semaine dernière, et que j’ai trouvés remarquables : il s’agit de la série « Les grandes Grandes Vacances », adaptée d’un dessin animé qui passe sur France 3, et qui est un excellent moyen de faire découvrir la Seconde Guerre mondiale à nos 7-10 ans, telle qu’elle s’est passée en France.

ggv Lire la suite « Les grandes Grandes Vacances – Michel Leydier »

Au fil de mes lectures

Quand l’empereur était un dieu – Julie Otsuka

Otsuka« La pancarte avait fleuri du jour au lendemain. Sur les panneaux d’affichage, sur les arbres, au dos des bancs installés aux arrêts d’autobus. Placardée à la vitrine du bazar Woolworth’s. Placardée à côté de l’entrée de la YMCA. Agrafée sur la porte du tribunal d’instance et clouée, à hauteur d’homme, sur chaque poteau téléphonique le long d’University Avenue.« 

Encore une fois, Julie Otsuka fait revivre sous nos yeux l’histoire de la communauté japonaise aux Etats-Unis. Avec toute la pudeur et la sensibilité qui caractérisent son style (et qui sont parfaitement traduits par Bruno Boudard), elle dessine avec justesse, cynisme et tendresse le terrible exode – la déportation même – imposé aux ressortissants japonais vivants aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite « Quand l’empereur était un dieu – Julie Otsuka »

Au fil de mes lectures

Le confident – Hélène Grémillon

Grémillon« Un jour, j’ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C’était un événement, car dans ma vie je n’ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m’annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l’ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j’attendais d’elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu’à dix puis de les rouvrir, qu’elles bouleversent ma vie. »

Voici un de mes coups de coeur de l’été ! Un roman bouleversant, bien écrit, prenant qui nous promène de la Seconde Guerre mondiale aux années 1970 sur fond de drame familial. Lire la suite « Le confident – Hélène Grémillon »