Au fil de mes lectures

Deux petits pas sur le sable mouillé – Anne-Dauphine Julliand

Julliand« A cet instant précis, j’entends résonner les mots en moi. Ils gagnent mon coeur, mon esprit, ils envahissent tout mon être : « Si tu savais… » Mercredi 1er mars. Un jour ordinaire, une fin d’hiver qui s’étire à Paris. La salle d’attente, où nous sommes depuis vingt minutes déjà, est coincée entre deux entrées du service de neurologie d’un hôpital pour enfants. De là, nous pouvons voir passer tout le monde. Chaque fois qu’une porte s’ouvre, ma respiration s’arrête. J’espère, autant que je le redoute, voir apparaître le visage de la neurologue ; et savoir, enfin.« 

Savoir. Savoir pourquoi la fille d’Anne-Dauphine et Loïc, la petite Thaïs, deux ans, a un pied qui tourne quand elle marche. Savoir pourquoi ses mains tremblent lorsqu’elle prend un objet. Savoir pour pouvoir affronter l’inimaginable. Lire la suite « Deux petits pas sur le sable mouillé – Anne-Dauphine Julliand »

Au fil de mes lectures

La clôture des merveilles – Lorette Nobécourt

cloture-merveilles« Ce matin-là tiède et pourtant venteux, au bord de pleuvoir, venteux pour H., au bord de pleurer, devant le saule qu’elle ne reverra plus, ni le puits dans la cour, ce matin-là, et quel vent du nord lui bat ainsi les cheveux et la cape, un instant les yeux levés vers le ciel, au moment de franchir le seuil, aperçu la masse sombre des arbres dans la clarté de la lumière – octobre -, et peut-être sont-ils immobiles comme les nuages suspendus qui laissent passer cet éclat soudain de soleil dans ses cheveux, et seul peut-être est-ce le vent de son coeur qui de sa peine lui bat les flancs ? Un de ces matins d’octobre comme H. n’en connaîtra jamais plus, avec sa petite main de huit années posée sur l’encolure de ce cheval qu’elle aime depuis toute sa vie. »

Voici une curieuse expérience littéraire, mes p’tites souris interloquées : en farfouillant chez mon libraire, à la recherche de quelque chose à me mettre sous la dent (il n’y avait plus que 2-3 livres sur ma table de nuit, je frissonnais à chaque fois que je la voyais si vide, la pauvre…), voici-t-y pas que je tombe sur cet ouvrage, sur un personnage dont je me souvenais vaguement pour avoir entendu son nom lors de mes études… Vous connaissez mon goût pour les biographies : le livre a aussitôt rejoint la pile que j’avais déjà dans les bras ! Lire la suite « La clôture des merveilles – Lorette Nobécourt »