Presque rien...

Les Plumes à thème – Innocence

Mes p’tites souris indulgentes, aujourd’hui je ne vais pas vous parler d’un livre mais vous offrir un texte, que j’ai écrit dans le cadre des Plumes à thème, grâce à Asphodèle. Le thème était cette semaine l’innocence, et voici les mots qu’il fallait intégrer au texte : blancheur – doute – débauche – enfance – pureté – accuser – angélique – temps – diablotin – naïveté – mensonge – fredonner – fastueux – flaque.

Voici donc ma contribution, pour laquelle je vous demande infiniment d’indulgence !

petite fille
Dessin de Chihiro Iwasaki

« Un sourire angélique collé au visage. Une robe virevoltant, dont la blancheur rappelle les nuages. Main dans la main avec sa mère, elle avance tranquillement, et fredonne à mi-voix un air connu d’elle seule. Quelle image charmante pour le passant que ce couple marchant, au rythme des pas de l’enfant, parmi la foule pressée et bruyante de la ville. Le temps semble s’arrêter alors que la petite se retourne, admirant une fleur, un chien ou un rayon de soleil se reflétant dans une flaque, distribuant les sourires avec la courtoisie d’une reine. Et les grandes personnes, charmées par tant de pureté, de s’extasier sur cette grâce et ce bonheur affichés.

Mais ne faut-il pas arrêter là ce mensonge ? Pauvre enfant, qui croit encore que le monde est parfait, qu’un baiser suffit à guérir les souffrances et que le doute et la peur disparaissent avec une parole de réconfort… Doit-on jouer au petit diablotin, perché sur l’épaule gauche, et lui susurrer à l’oreille la misère du monde ? Faut-il lui avouer la maladie ? Faut-il lui avouer la guerre ? Faut-il lui avouer le cynisme, la haine, la débauche et la mort ? Faut-il lui avouer qu’un jour, sa parole ne suffira plus ? Qu’un jour, elle verra d’abord le mal avant de chercher le bien et qu’on l’accusera de naïveté si elle croit encore à la beauté du monde ?

Ou bien être le petit ange qui la rassure dans son innocence, et cherche à retrouver grâce à elle les joies perdues et les jours fastueux de l’enfance ? »

Anne Souris

37 commentaires sur “Les Plumes à thème – Innocence

  1. Bravo pour ce coup d’essai très réussi !!! Ta plume est musicale, j’ai même entendu des rimes dans la prose. Ce n’est pas la peine de dire les horreurs du monde aux enfants, ils le savent bien avant l’âge requis et continuent de faire comme si le plus longtemps possible. Mon fils a cessé de croire au Père Noël à cinq ans mais il a fait l’innocent jusqu’à sept… Et nous, on aimerait parfois en faire autant !!! 🙂

  2. Un très beau texte 😉 sur l’enfance, les mensonges, l’innocence : pour moi, il faut répondre à leurs questions sans mentir mais jamais en devançant leurs questions 😉
    Bon week Anne souris 😉

    1. C’est en effet la solution le plus simple… en théorie ! 😉 Mais tout n’est que théorie dans les grands principes d’éducation de toute façon, et rien ne vaut la pratique !

  3. C’est magnifique! Rester dans une belle bulle le plus longtemps possible!!
    Vous pouvez vous lancer dans l’écriture!
    Olivia.

  4. la laisser découvrir, et me semble que c’est moi sur la photo, du moins la description, ma naïveté ne m’a jamais quitté, elle est parfois désarmante, on pourrait en abuser, on en a abuser, mais depuis je tente de me soigner un peu, mais pas trop, c’est une jolie arme

  5. Tout comme Asphodèle, j’ai eu la sensation de lire un poème dès les premières lignes. C’est un très beau texte sur l’enfance, au point que nous n’avons même pas besoin d’être indulgents.

  6. Quelle plume magnifique. Vous décrivez très bien la couleur des sentiments et allez au-delà des apparences. Je rejoins quelques commentaires concernant la musicalité…
    Enfance et innocence perdue… Cela me fait penser à l’origine du pli du menton : l’enfant avant sa naissance connaissait tous les secrets de notre monde, mais un ange pour le préserver a posé un doigt sur les lèvres de l’enfant, d’où l’origine de ce petit pli…

  7. C’est très bien dit… Laissons les enfants vivre leur enfance on ne les empêchera jamais de découvrir le monde. néanmoins l’interrogation reste et tu l’as très bien exprimée avec beaucoup de douceur et de poésie.
    avec le sourire

  8. J’ai tendance à penser aussi qu’il faut laisser l’enfant vivre son enfance. Il découvrira, parfois trop tôt, la cruauté du monde.
    Ton texte est très beau.

    1. Merci beaucoup. Je te rejoins sur ton analyse, même si je trouve qu’aujourd’hui, il est justement difficile de protéger les enfants, et qu’ils sont confrontés très tôt à des réalités qui sont dures pour eux.

  9. C’est vrai qu’il paraît de plus en plus difficile de protéger l’enfance. Les évolutions technologiques sont si rapides que nous ne savons plus les contrôler…

    1. C’est exactement cela : on peut toujours contrôler à la maison, verrouiller les ordinateurs et interdire la télévision, mais il suffit d’un simple smart (stupid ?) phone pour ouvrir la boîte de Pandore !

  10. Hello Anne Souris
    Un texte bien réfléchi et très agréable à lire et pas trop long 😆
    Comme Oncle Dan, je n’ai pas eu ou pris le temps de lire les 30 billets…
    Ton observation de la promenade est très juste.
    Pour ce qui est de ton choix entre diablotin et ange, je crois très fort qu’il faut laisser le temps de l’enfance aux enfants. Souvent ce sont les parents qui les poussent à grandir trop vite, à basculer dans notre monde d’adulte.
    A chaque âge ses plaisirs.
    @ samedi prochain et bises de Lyon

    1. C’est le principe de ce blog : des billets courts pour un monde pressé ! 😉 Je suis d’autant plus touchée que tu aies pris le temps de lire celui-ci !! Comme tu as pu t’en douter, ma position est plutôt celle de l’ange, et de l’enfance préservée au maximum !
      Une 4e de couverture… Ca va être plus difficile ! A samedi prochain !

Votre avis est précieux !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s