Au fil de mes lectures

Ashford Park – Lauren Willig

willig« Les gants d’Addie étaient tachés de sueur et de poussière rouge. Et s’il n’y avait que ses gants ! Baissant les yeux, elle grimaça en regardant sa robe, d’un beau gris perle à l’origine et à présent noircie par la fumée et maculée d’ocre. Même dans la faible lumière qui filtrait à travers l’épaisse moustiquaire recouvrant les fenêtres, il était évident que les dégâts étaient irréparables. La tenue de voyage qui lui avait paru si chic à Londres s’était révélée un bien mauvais choix pour le long trajet ferroviaire au départ de Mombasa.« 

Kenya, 1926. New York, 1999. Ashford, 1906.

Ashford, 1906. Kenya, 1926. New York, 1999.

Dans un perpétuel va-et-vient entre les lieux et les dates, Lauren Willig nous entraîne, à la suite d’Addie, au coeur d’une sombre tragédie familiale qui plonge ses racines dans le domaine familial d’Ashford Park pour étendre ses ramifications à Londres et au Kenya mais dont les fruits ne pourriront qu’à la fin du siècle, de l’autre côté de l’Atlantique.

L’intrigue en quelques mots :  1905, Addie est une jeune orpheline dont les parents avaient été mis au ban du riche clan familial. Ces derniers morts, tragiquement et soudainement bien sûr, elle est recueillie dans le château ancestral d’Ashford Park où elle passera son enfance auprès d’une tante odieuse et d’une fascinante cousine de son âge, Beatrice.

1926, Addie rejoint Beatrice et le mari de cette dernière au Kenya. Ce mari, c’est Frederick, le jeune homme dont Addie était tombé éperdument amoureuse lors de ses débuts au sortir de la Première guerre mondiale. Ces retrouvailles ne vont cependant pas se passer tout à fait comme Addie l’avait prévu…

1999, Clemmie, la petite-fille d’Addie découvre que l’histoire familiale n’est peut-être pas aussi lisse et propre que ce qu’elle semble être… Qui était vraiment Addie ?!

Plusieurs amies m’avaient parlé de ce roman et je dois reconnaître que je l’ai lu d’une traite avec grand plaisir. L’intrigue est plaisante, les personnages parfaitement sympathiques ou odieux et l’aller-retour entre les époques, s’il commence à être un peu vu et revu, est cependant bien maîtrisé. Bref, il s’agit d’un bon roman délassant, qui permet de passer un moment très agréable même s’il ne me laissera peut-être pas un souvenir impérissable.

A mettre sur une liste de livres de vacances !

Bonne lecture !

Anne Souris

Traduction : Françoise Rose

Enregistrer

6 commentaires sur “Ashford Park – Lauren Willig

  1. Merci Anne Souris. A lire après les cinq livres du jury. J’en ai lu trois. Très bon choix. Il me reste Lucie ou la vocation et Une bouche sans personne .
    Cet après-midi, j’ai prêté les trois déjà lus à une lectrice habitant à Poitiers .
    Une belle rencontre.
    Bonne soirée
    Michèle

      1. Justement c’est ça la réponse .
        Je suis retraitée et même si je ne lis que le soir, la soirée se prolonge beaucoup, beaucoup trop, quelquefois jusqu’à deux heures ou trois heures du matin.
        Je ne vais pas au travail le lendemain et je n’ai pas quatre enfants juste des petits-enfants de temps à autre . Alors, à moi les grasses matinées .
        Mon smartphone ayant quelques problèmes d’affichage, je vous réponds sur l’ I Phone de mon mari . Il a déchiffré votre réponse sur le mien en essayant de résoudre le problème .
        Il me dit que j’ai une bonne vitesse de lecture tout de même . Je ne sais pas si c’est une chance car je dois sûrement passer à côté de petites pépites dans un livre.
        Dernièrement j’ai lu : Une vie entre deux océans . C’était agréable à lire mais seulement . J’ai trouvé l’écriture un peu plate et la fin quelque peu acadabrante.
        Apparemment , tout le monde adore ce livre donc je me pose des questions.
        Bonne nuit Anne Souris
        PS: ce soir, je me couche plus tôt , pas de lecture.

  2. Chère Anne Souris,
    Vous devriez postuler au Masque la Plume! Vous êtes très convaincante. J’ai commencé il y a longtemps un livre de Lauren Willig que je n’ai pu terminer. Par contre, votre critique d’Ashford Park rend le roman très attrayant. Il sera ma prochaine lecture.
    Merci
    Bonne soirée
    Montaine

    1. Bonjour Montaine ! Je ne sais pourquoi votre commentaire était passé « à la trappe » et je ne l’avais pas lu. Pardon donc pour cette réponse si tardive !! Avez-vous lu Ashford Park, finalement ?

Répondre à Montaine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s